Les cinq structures engagées dans le projet

Publié le 16.03.2018
Derrière Rendez-vous Hip Hop, plusieurs acteurs impliqués de longue date dans la promotion et la diffusion du hip-hop se mobilisent pour créer un élan populaire et fédérer les énergies durant une semaine, partout en France.

HIP HOP CITOYENS, coordinateur du projet Rendez-vous Hip Hop, organisateur de l’événement de clôture parisien.

Né en 2002, Hip Hop Citoyens est l’un des acteurs majeurs de la culture hip-hop en France. Producteur d’événements et promoteur d’initiatives culturelles, l'association est à l'origine du festival pluridisciplinaire Paris Hip Hop, qui reçoit chaque année depuis plus de 10 ans têtes d'affiche et artistes de la nouvelle scène tout en mettant en œuvre le dispositif de repérage Buzz Booster sur la région île-de-France. En 2016, la structure initie la manifestation nationale Rendez-vous Hip Hop, et créée Paris Hip Hop Winter qui, comme un prolongement du festival d’été, vient mettre l'accent sur la musique émergente, le cinéma indépendant et certaines problématiques de fond qui traversent cette culture, ses pratiques et ses arts au travers de concerts, rencontres, conférences, tables rondes ou projections.

Hip Hop Citoyens pilote également des projets d’action à l’international en invitant des artistes étrangers lors de ses festivals mais surtout en envoyant des artistes français aux quatre coins du monde dans le but d'y faire rayonner la culture urbaine française.

 

Flow Lille, organisateur de l’événement de clôture à Lille.

Flow Lille
© Ministère de la Culture

Le Flow est, en plus d’être une salle de diffusion particulièrement adaptée à la musique hip-hop et au spectacle vivant, une structure solidaire permettant aux professionnels de progresser dans un processus autonome de création. Il offre des outils de travail et de professionnalisation, des périodes de résidence et de création (studio et plateau, répétitions et enregistrements) ainsi que la possibilité de bénéficier d’un accompagnement personnalisé selon les besoins des artistes et des porteurs de projets associatifs

Afin d’optimiser la professionnalisation des semi-professionnels et amateurs, le Flow agit sur quatre axes de formation : la sensibilisation, l’initiation, la formation d’amateurs et la formation de professionnels. Au programme: sessions de formation dispensées au Flow par des partenaires (structures ou artistes), master classes d’artistes locaux et internationaux, orientation vers les offres déjà existantes au niveau local, métropolitain ou encore euro-régional.
Toutes les disciplines sont concernées : danse et pratiques corporelles ; musique et voix ; arts plastiques (graff, sérigraphie, pochoir…) ; audiovisuel et numérique.

Le Flow se veut catalyseur de l’expansion de la culture hip-hop. Dans ce cadre, un centre de ressources a été mis en place afin de faciliter l’accès aux informations relatives aux cultures urbaines.

 

Da Storm, organisateur de l’événement de clôture à Nîmes.

Da Storm Nîmes blanc

L’association Da Storm est créée à la fin de l’année 2006 à l’initiative de Ghislain Nouguier et Sébastien Patin, tous deux artistes de la mouvance hip-hop. Celle-ci naît d’un constat : les acteurs des cultures urbaines sont très nombreux en Occitanie, mais bénéficient de très peu si ce n’est d’aucun événement leur permettant de se rencontrer et d’exposer à un public large l’étendue de leur talent. Malgré la présence de nombreux artistes et d’un public demandeur, très peu d’événements représentant cette culture étaient alors organisés sur Nîmes et son département. Depuis 2007, la structure porte son propre festival, le "Tout Simplement Hip Hop".

En parallèle, Da Storm organise des événements (soirées, concerts, ateliers, battles, démonstrations, tremplins artistiques, expositions…) représentant les cinq disciplines de la culture hip-hop : le deejaying, le rap, le graffiti, la danse et le beatbox.

Depuis sa création, l’association n’a cessé d’évoluer en multipliant ses actions, tout en gardant une exigence en terme de qualité, aussi bien au niveau de l’événementiel et de l'action culturelle que de la mise en place d’ateliers d’initiation.

 

Pick Up Production, organisateur de l’événement de clôture à Nantes.

Pick Up Production est une association culturelle nantaise créée en 1999. Son objectif est de faire de la culture un terrain d’expression pour le plus grand nombre. Elle s’inspire du hip-hop qu’elle valorise comme un mouvement culturel ouvert à tous, riche de formes diverses et innovantes (danse, musique, arts graphiques) et porteur de valeurs fédératrices. L’association propose au public des événements et projets porteurs de sens, qui s’appuient sur une ligne artistique ouverte, exigeante et défricheuse. L’association pilote chaque année le festival Hip Opsession, organise des concerts, spectacles, expositions et conduit une politique d’action culturelle à Nantes et dans son agglomération.

Au-delà du hip-hop, Pick Up Production défend la culture comme un levier d’épanouissement et de rencontre entre les populations. Engagée dans la vie de la cité, elle veut construire un territoire solidaire et contribuer à la diversité sociale et culturelle. Engagée avec les acteurs du territoire dans une réflexion collective sur la place de la culture dans la ville, Pick Up Production explore de nouveaux horizons. Dans la continuité des actions mises en place ces dernières années, l’association s’ouvre avec le projet "Transfert" à des disciplines et champs d’expérimentation multiples : spectacle vivant, friches urbaines, zone d’art transitoire… avec l’envie toujours aussi forte de construire des projets ouverts et partagés.

 

L’Affranchi, organisateur de l’événement de clôture à Marseille.

L'association L’Affranchi a été créée en 1990. A cette époque, la place du rap dans le paysage culturel musical n'était pas aussi évidente qu'elle ne l'est aujourd'hui. Le projet artistique de la structure a toujours été guidé par la volonté de favoriser la diversité de l’offre culturelle et de participer ainsi à l’expansion des cultures urbaines. L'Affranchi a depuis toujours réussi à maintenir ce cap.

Depuis 1996, l’Affranchi a été reconnu comme étant le lieu culturel dédié aux musiques urbaines et au rap français en particulier.

La qualité des conditions techniques et l’accueil des artistes en émergence ont toujours été des priorités pour l’Affranchi, ce qui lui permet d’entretenir des liens privilégiés avec les artistes.

L’Affranchi mène nombre d’actions culturelles et de formation en proposant aux DJ des stages d’apprentissage ou de perfectionnement, aux artistes des résidences comprenant ateliers de répétition, studio d’enregistrement et travail scénique.

En marge du projet artistique d’ensemble, l’Affranchi œuvre en faveur de l’accès à la culture grâce à des outils de médiation culturelle permettant aux habitants de la région de disposer d’une plateforme d’information et d’analyse de l’offre culturelle locale visant à réduire les inégalités face à l’accès à la culture.